Boutique Mon compte
page facebook du CMTRA page twitter du CMTRA page youtube du CMTRA
accueil > nos actions > recherche >
menu
page facebook du CMTRA page twitter du CMTRA page youtube du CMTRA

Le Chant des Sillons
Comment artistes, labels, archivistes & médiathécaires composent avec les voix que l'on entend pas ?

LE CHANT DES SILLONS

Comment artistes, labels, archivistes et médiathécaires composent avec les voix que l’on n’entend pas

Rencontres virtuelles proposées par le CMTRA et Le Rize
Vendredi 9 et samedi 10 avril 2021
- en livestream sur le facebook du CMTRA -

Cette année, c'est décidé, les sillons chanteront ! Ces rencontres itinérantes devaient avoir lieu en avril 2020 dans différents lieux culturels de Villeurbanne. Les conditions sanitaires actuelles ne nous permettront pas de proposer le florilège de concerts, projections, de film, exposition sonore et Dj sets initialement prévus, mais bonne nouvelle : nous  avons pu maintenir les tables-rondes et un concert en livestream. Rendez-vous donc les vendredi 9 et 10 avril pour une rencontre virtuelle sur la page facebook du CMTRA !

Dans nos musées, dans nos quartiers, dans les tiroirs des maisons de disques, dans les bacs des disquaires et des médiathèques, dorment des voix, des chants et des sons qui pour des raisons politiques ou commerciales, ne sont jamais parvenus aux oreilles du monde. Depuis quelques années en France, des musiciens, des DJ ou des explorateurs sonores s'attèlent à faire résonner ces enregistrements oubliés. De la compilation qui valorise des courants musicaux insoupçonnés au sampling de paysages sonores dans le hip hop au Gabon en passant par des DJ sets d'archives musicales, chacune de ces démarches est singulière dans son format et dans son histoire. Mais toutes ont en commun la volonté de mettre en partage ces patrimoines culturels minorés. Le Chant des sillons interroge les usages artistiques des patrimoines de l'ombre. Quels sont les enjeux esthétiques, politiques, éthiques de ces initiatives ? Comment les artistes s'y prennent-ils ? Comment les institutions patrimoniales les encouragent ?

Avec le soutien du Ministère de la Culture et de la Communication (Direction du Patrimoine - DPRPS),  de la DRAC Auvergne Rhône-Alpes (mission ethnologie), de la Région Auvergne Rhône-Alpes, de la Ville de Villeurbanne et de la Société Française d’Ethnomusicologie.


***

* RETROUVEZ LES RENCONTRES EN REPLAY en suivant ce lien *

*** 


VENDREDI 9 AVRIL 2021 

14h/16H - ARCHIVES SONORES ET CRÉATION MUSICALE DANS LES INSTITUTIONS PATRIMONIALES

De plus en plus d’institutions patrimoniales françaises, telles que la Bibliothèque Nationale de France, le Musée du Quai Branly ou encore le Muséum d’Histoire Naturelle de La Rochelle, invitent des artistes contemporains à explorer les collections sonores qu’elles conservent, et à s’en saisir comme matériaux de composition musicale. Ces projets de résidence dessinent de nouveaux formats de valorisation patrimoniale et de médiation artistique, de nouveaux rôles et métiers au sein des institutions, et questionne les effets de ces initiatives en termes de réception par les publics.  
Nous recevons pour cet échange trois personnalités emblématiques de ces projets entremêlant valorisation patrimoniale et création musicale :

  • NSDOS, producteur, danseur, hackeur, et premier lauréat des résidences artistiques BNF-Del Duca, autour d’un travail de création à partir des archives sonores de l’Anthologie musicale réalisée à l’occasion de l’Exposition coloniale internationale de 1931 à Paris

  • Pascal Cordereix, responsable du service des documents sonores au Département de l’audiovisuel de la Bibliothèque Nationale de France

  • Renaud Brizard, ethnomusicologue, ingénieur documentaire et DJ, a participé à l'organisation des “Siestes électroniques” du Musée du Quai Branly

17h/19h - SAMPLING ET ARCHIVES SONORES - Enjeux esthétiques, politiques et juridiques

Qu'il s'agisse de discours politiques, de programmes audiovisuels, de paysages sonores ou de musiques traditionnelles, certains rappeurs et beatmakers font un usage singulier du sample en allant puiser leurs citations sonores dans des archives politiques, poétiques ou ethnologiques. Extraits de journaux télévisés, discours historiques, archives ethnomusicologiques de l'Unesco...le sample d'archives sonores éditées comme inédites pose des enjeux idéologiques, esthétiques et juridiques. L'un des objectifs de cette table-ronde sera de croiser les expériences et les regards sur le sampling en tant que geste artistique, technique et politique situé esthétiquement et culturellement.Quel est l'apport de ces archives sonores à un morceau de rap ? Quel impact sur l'écriture et la production ? Que dit cette utilisation de samples non musicaux sur l'appropriation de l'histoire par les artistes et leurs engagements ? Avec:

  • Ouafa Mameche, journaliste musicale (Abcdrduson) et éditrice littéraire (Faces Cachées Éditions)
  • JP Manova, rappeur, compositeur, producteur, ingénieur du son
    Raphaël Da Cruz, journaliste musical (Abcdrduson, Mouv', Booska-P)


SAMEDI 10 AVRIL 2021


16h/18h - 
À LA RECHERCHE DES SONS PERDUS : DIGGERS  D'HIER ET D'AUJOURD'HUI

Parmi les personnages incontournables du Chant des Sillons, il y a le digger, ce chercheur passionné qui fouille greniers, bacs de disquaires, établis de vendeurs de rue du monde entier et tréfonds de la Toile, à la recherche de la perle sonore rare qu’il va s’employer à rendre audible aux oreilles du monde. Que ce soit par le biais d’éditions de vinyles, de compilations, de DJ sets ou de plateaux radio, son maître mot est de nommer, valoriser et faire résonner ces “trouvailles” musicales. Comment les diggers travaillent-ils avec les artistes rencontrés ? Ces démarches de reconnaissance et de patrimonialisation influent-elles sur leurs façons de jouer, de parler de leurs musiques ? Quels sont les effets de retour (ou leur absence de retour) sur les scènes locales des territoires où ces “nouveaux mondes” musicaux ont été découverts ? Avec :

  • Francis Falceto, “musicographe” et producteur,  à l’origine du projet-fleuve des Ethiopiques né en 1996 au sein du label Buda Musique. 
  • Péroline Barbet, réalisatrice, chercheuse indépendante, directrice de publication de l'anthologie “Place du Pont Production - Maghreb à Lyon” (CMTRA, Frémeaux 2011-2014) et du vinyle "Maghreb K7 Club" (Sofa Records, Bongoe Joe)
  • Rocé, rappeur, auteur du livre-disque “Par les Damnés de la Terre” 
  • Pierre France, doctorant en sciences politiques à l'Université Paris I Panthéon Sorbonne et chercheur associé à l'Institut français du Proche-Orient


20h - 21h30 : ESCALE MUSICALE ETHIO-JAZZ
Concert du groupe Abyssinie Club retransmis en livestream sur le facebook du Cmtra

C’est sous le signe des musiques ethiopiennes que Le Rize et le CMTRA ont choisi d’inscrire cette escale musicale" spéciale Chant des Sillons".  Abyssinie Club, c'est la rencontre d'un chanteur/instrumentiste (Krar) erythréen à la voix puissante et envoûtante et de quatre musiciens français qui jouent la musique de l'Afrique de l'Est sous le prisme de l'électro, du hip hop ou du rock. Le groupe explore également la musique éthiopienne, mais aussi celle du Soudan ou de la Somalie, se jouant de toutes les frontières.

Jean-Baptiste Louis - prod et sax alto
Romain Bouez - bass keyboards
Sébastien Necca - batterie
Samuel Tesfagergsh - chant et krar
Guillaume Pluton - trompette


INFOS PRATIQUES 

Pour suivre les actualités liées au projet et assister au live, cliquez sur ce lien.



logo CMTRA

46 cours du docteur Jean Damidot
69100 Villeurbanne

communication@cmtra.org
Tél : 04 78 70 81 75

mentions légales

46 cours du docteur Jean Damidot, 69100 Villeurbanne

communication@cmtra.org
Tél : 04 78 70 81 75