Boutique Mon compte
page facebook du CMTRA page twitter du CMTRA page youtube du CMTRA
accueil > nos actions > recherche > chants en francoprovençal de rhône-alpes > chants en francoprovencal - pour en savoir pl... Adhérer
menu
page facebook du CMTRA page twitter du CMTRA page youtube du CMTRA

Chants en francoprovencal - Pour en savoir plus

archive

Le projet « Chants en francoprovençal de la région Rhône-Alpes » proposé par le Centre des Musiques Traditionnelles Rhône-Alpes (CMTRA) s’inscrit dans une démarche générale de recherche et de valorisation du patrimoine culturel régional. Il est traversé par deux préoccupations principales : la mobilisation des acteurs et des locuteurs de cet idiome régional autour d’un projet porté et élaboré en commun et d’autre part, la promotion et la dynamisation de cette langue méconnue et menacée.
Comme le CMTRA a pu le vérifier au cours de ses différents travaux de collectage dans différents territoires de la région, la musique est un outil privilégié de transmission et de valorisation culturelle, de dynamisation du lien social et d’investissement du territoire. Elle représente un puissant moyen de témoignage, d’échange et de réappropriation collective du patrimoine culturel.
« Chants en francoprovençal de la région Rhône-Alpes » est un projet qui s’inscrit dans la durée, dans une dynamique structurée en différentes étapes ayant pour vocation de mettre à jour et valoriser la mémoire collective (partager les ressources) puis d’impulser une démarche de production mémorielle impliquant des citoyens dans la redécouverte et la réappropriation créative de leur langue régionale.
La première étape de ce projet (2011) est le repérage, la prise de contact avec les acteurs du francoprovençal, la constitution d’un fonds musical et la publication de chants représentatifs des différents paysages culturels liés à cette langue. Un cd / livret destiné au grand public et au public scolaire paraîtra en 2012. Il aura pour vocation de faciliter la redécouverte, la transmission et la réinterprétation des expressions artistiques liées à la langue francoprovençal.

Le Francoprovençal et le paysage rhônalpin

Le francoprovençal est une langue régionale presque méconnue du territoire français. Elle n’appartient ni aux langues d’Oc ni aux langues d’Oïl, mais constitue une autre famille des langues gallo-romanes dérivées du latin, possédant sa propre histoire et sa propre évolution. Langue transfrontalière, le francoprovençal est parlé dans la plupart des départements de la Région Rhône-Alpes (Ain, Loire, Rhône, Isère, Savoie et Haute-Savoie) mais également en Suisse Romande et, au-delà des Alpes, en Val d’Aoste. Elle constitue l’un des seuls marqueurs culturels commun aux différentes « pays » de la région.

En Rhône-Alpes, le nombre de locuteurs du francoprovençal est de plus de 60 000 personnes. La plupart d’entre elles, âgées de plus de 60 ans, n’ont qu’un usage ponctuel de cette langue. Quelques associations et équipements socioculturels disséminés dans les zones les plus marquées par la pratique actuelle de la langue, ont mis en place des « ateliers patois » permettant sa réactivation et sa transmission. Une « féta du patoi » permet chaque année aux patoisants de se retrouver autour de cette langue et de garder un contact.

Des études et publications linguistiques, littéraires et ethnologiques sur le francoprovençal ont été réalisées par les différents centres de recherches spécialisés de la Région (Institut Pierre Gardette de l’Université Catholique de Lyon, Centre de dialectologie Gaston Tuaillon de Grenoble, Faculté d’anthropologie de l’Université Lyon 2…). Par ailleurs, de nombreux projets d’érudits locaux et de passionnés ont donné lieu à des publications.

Pourtant, le francoprovençal reste méconnu et fait parti des langues menacées d’extinction à court terme. Les locuteurs sont tous âgés et l’ensemble du paysage régional manque cruellement de projets de médiation, de sensibilisation et de transmission, tournés vers les jeunes générations.

La publication d’un coffret CD de chants en francoprovençal

Ce premier projet proposé par le CMTRA autour de la valorisation de la culture francoprovençale par le biais de son patrimoine musical aura pour objectif de réunir dans un objet discographique (coffret de cd + livret) des documents d’archive sonore collectés en Rhône-Alpes. Les chants les plus significatifs d’un point de vue culturel et historique et les plus marquants d’un point de vue artistique y seront publiés. Dans le livret, une présentation contextuelle des chants et de leur environnement ainsi que leur traduction offriront des possibilités de réappropriation et de réinterprétation. Une place sera également accordée aux interprètes et aux situations d’enregistrement. Ce coffret sera publié dans la collection « Atlas sonore en Rhône-Alpes » du CMTRA.
Du point de vue scientifique, cette édition d’archive, comme l’ensemble des étapes du projet, sera suivie et conseillée par des personnes référentes, spécialistes du francoprovençal (J-B Martin, Michel Bert, Claude Longre) et par des professionnels du traitement des archives sonores et leur documentation.
Du point de vue de la constitution du fonds, un travail d’inventaire a d’ors et déjà été entamé par le CMTRA. Au long de ses 20 années de recherche et de promotion des expressions mémorielles et musicales, le CMTRA a édité 20 Atlas Sonores reflétant le patrimoine musical des différents territoires de la région. Ces publications comptent 42 chants en francoprovençal (régions de Tignes, Rive-de-Gier, Samoëns...). Par ailleurs, le service de documentation du CMTRA a permis de traiter et de documenter différents fonds d’Archives sonores inédites contenant de nombreux chants en patois. Mais la mémoire musicale en langue régionale, des enregistrements plus ou moins anciens de groupes ou d’interprètes collectés dans différentes situations, a été pendant longtemps dispersée sur tout le territoire régional. Ainsi, un travail d’identification et de rassemblement des fonds musicaux liés à la langue francoprovençale a été entrepris. A l’heure actuelle, plus de deux-cents chansons différentes ont été repérées, dont certaines possèdent de nombreuses versions locales. Ce travail est effectué en lien étroit avec les groupes de patoisants et les personnes ressources repérées sur tout le territoire régional (45 personnes ressources et 70 structures identifiées).

Les partenaires par département

Dans l’Ain
- La maison de Pays en Bresse de Saint-Etienne du Bois
- Jean-Paul Pobel, membre de groupes patoisants du département
- Le groupe de musique Vouv’tia venou

Dans l’Isère
- Armand Quillon, président du Conservatoire du patois des terres froides
- Jean-Paul Biessy, animateur de l’association "Bise de Connest"
- Marc Grambin, membre de l’association "Autrefois pour tous du Grésivaudan"
- le musée d’Allevard
- Chantal Archer-Galéa, membre de l’association Italie Nord Isère

Dans la Loire
- Joseph Barou, président du groupe Village de Forez et Patois Vivant de Montbrison
- Jacky Bardot, musicien et collecteur de la Loire

Dans le Rhône
- Michel Bert, Laboratoire Dynamique Du Langage - Université Lyon 2
- Claude Longre, président de l’Association des amis du Francoprovençal en Pays Lyonnais
- Institut Pierre Gardette

En Savoie et en Haute-Savoie
- Odile Lalliard, présidente de l’association Lou Rbiolon
- Marc Bron, président de l’Institut de la Langue Savoyarde et de l’Association des Enseignants Savoyards
- Marie-Noëlle Tranchant, membre de l’association des Patoisants de l’Albanais

webradio

  • Rùn : Leo's - Rùn
  • Sourdurent : L'entendu
  • LES MECANOS : Chanteurs de Sornettes
  • Commandant Coustou : Jail Them
  • TRIO COLIBRI : les poupées de M
  • suivez-nous

    logo CMTRA

    46 cours du docteur Jean Damidot
    69100 Villeurbanne

    communication@cmtra.org
    Tél : 04 78 70 81 75

    mentions légales

    46 cours du docteur Jean Damidot, 69100 Villeurbanne

    communication@cmtra.org
    Tél : 04 78 70 81 75

    Nous connaître

    Nos actions

    A faire

    Les acteurs