Boutique Mon compte
page facebook du CMTRA page twitter du CMTRA page youtube du CMTRA
accueil > nos actions > lettres d'information > lettre d'information n°35. a... > lettres d'information > oller & co
menu
page facebook du CMTRA page twitter du CMTRA page youtube du CMTRA

Oller & Co

|| Nouveau Cd "Mondéolino







-----------



Entretien avec Christian Oller CMTRA : Christian Oller, 7 ans sans publication de disque et tu reviens avec "Mondéolino" et son sous- titre "Oller et Cie". En route pour une nouvelle aventure musicale ?

Christian OLLER : Plusieurs aventures. Je suis resté longtemps sans enregistrer car je me suis retrouvé dans une période transitoire. Je suis passé longtemps par des groupes constitués et puis je me suis retrouvé à faire des "expériences diverses en solo !" Donc j'ai pris les choses un petit peu comme elles arrivaient, surtout pour des aventures "théâtre et musique". Ce disque-là est la compilation de toutes ces expériences. CMTRA : Plusieurs spectacles ont été montés avec Patrick Mons et Gérard Guipond ?

C.O : Il y a eu tout d'abord un spectacle avec Gérard Guipond, et Françoise Combey, mis en scène par Laurent Vercelletto "P'tites histoires du soir", d'après Buzzati. C'est le spectacle qu'on a joué le plus, notamment au Festival d'Avignon. Il y eut ensuite une série de lectures de textes mises en scène par Gérard Guipond où j'intervenais musicalement.

Et après, il y a eu un projet avec Patrick Mons sur des textes de Dario Fo. A la suite de ça, j'avais toutes les conditions pour monter mon spectacle "Mondéolino". C'est le contenu du CD, auquel s'ajoutent quelques musiques que je donne dans mon concert solo. CMTRA : Ce qui est très surprenant dans ton travail, et lorsqu'on connait ton parcours musical, c'est de réaliser qu'un accordéoniste qui a fait un énorme travail de collectage, particulièrement dans le Massif Central, connu comme collecteur et bon connaisseur des musiques traditionnelles, arrive aujourd'hui avec une musique qui sonne plutôt Amérique du Sud ?

C.O : Il y a effectivement deux valses vénézuélienne sur le CD, pour le reste, ce sont surtout des influences. Ca vient aussi de mon rapport à l'instrument . En effet j'ai fait fabriquer un instrument qui réalise un amalgame de plusieurs principes d'accordéon, un instrument original qui par certains côtés peut rappeler le bandonéon. Il a des basses simples qui ne sont pas des accords préparés, ce qui permet de jouer en accord ou en contre- chant !

Cela explique aussi le fait que je sois resté longtemps sans enregistrer : il y a un temps d'apprentissage assez conséquent, je trouve! Oui, j'avoue ! Pour moi c'était un instrument nouveau même si techniquement, pour la main droite, j'ai gardé le système bi-sonore diatonique. C'était pratique aussi de jouer ces musiques dans des pièces de théâtre où je faisais des petites interventions : c'est là que j'ai découvert aussi le jeu en solo , chose que je n'aurais jamais osé faire dans un concert.

C'est vrai que j'ai été très influencé par quelqu'un qui est devenu aussi un ami à la longue, Cesar Stroccio, du Quartetto Cedron, qui m'a encouragé à ce travail... Il m'a beaucoup envoyé de partitions, j'ai beaucoup travaillé avec lui. Donc, cette influence de musiques du Sud vient aussi de lui. CMTRA : Le guitariste a une place très importante dans tes arrangements ?

C.O : C'est Patrick Partouche, avec qui on a travaillé deux ans et demi . On a eu, je pense, une démarche de groupe amateur dans le bon sens, comme si on avait 20 ans! On s'est vu régulièrement pour répéter, on travaillait sans avoir le but forcément de jouer sur une scène, ce n'était pas notre problème... Ce qu'on cherchait, c'était de jouer pour la musique. Lui-même possède une grande culture musicale d'Amérique du Sud et puis surtout une culture musique classique. Cela s'entend dans mon CD. CMTRA : Le collectage, c'est une partie de ta vie qui est totalement derrière toi ?

C.O : Non, je trouve que ça fait aussi partie de ma musique aujourd'hui. Il y a quand même toujours deux ou trois titres qui font référence à ça.

Comme par exemple la "bourrée à Vidalenc" que je reprends en clin d'oeil. J'espère bien un jour refaire des airs traditionnels, peut-être harmonisés un peu différemment et faire un CD comme ça. Le seul problème, c'est de trouver un contexte pour jouer ces musiques : par exemple pour le violon, c'est un genre hyper spécialisé... Les musiques que j'ai faites depuis quatre, cinq ans sont moins spécialisées, elles passent dans un domaine auditif plus large.

Par contre, je prépare avec Olivier Durif un travail sur un formidable violoneux de Corrèze, Léon Peyrat. Ce sont des airs qu'on a collectés pendant plusieurs années. CMTRA : Tu restes finalement dans l'état d'esprit initié par les "Musiciens Routiniers" ?

C.O. : Je pense que c'est à travers ce genre de travail que je garde un contact avec les musiques traditionnelles : réédition de disques, réalisation du "Modal accordéon" et puis bien sûr les "Rencontres d'accordéon". C'est aussi le côté militant, qui allie la recherche à la diffusion. Mais en tant que personne, individu, j'essaie de produire musicalement , de tenter un petit peu autre chose... CMTRA : Quels sont tes projets ?

C.O : Eh bien j'espère, à partir du CD multiplier les concerts en solo, en duo et trio : les trois formules qui sont présentes sur le disque. Duo avec Roger Lassale, un accordéoniste qui est aussi un grand guitariste. Trio avec Partick Partouche et Laure Michel qui joue de la flûte. Un spectacle, avec une conteuse, un marionnettiste et un chanteur sur l'histoire de Tristan et Iseut.

Je prépare aussi une création avec des musiciens amateurs du Cantal, des gens qui sont accordéonistes ou violonistes, une trentaine de musiciens qui sont déjà encadrés par des professeur. On va créer un concert et un bal original en juillet 2000, pour la première fois, à Saint Flour et au Puy, en Haute-Loire. Dans le cadre de cette création à St Flour, j'ai découvert un groupe d'enfants qui se produit régulièrement en bal.

Cette année nous allons reprendre la formule aux "Rencontres d'Accordéons", en fin d'après-midi juste avant la "Nuit de l'Accordéon". On va entendre un duo d'accordéons, avec Isabelle Véricelle, Claude Sanlaville et des enfants... Je vais essayer de réunir tous les enfants des cours du CMTRA et de la MJC de Bron et les faire jouer à cette occasion. Nouveau CD " MONDÉOLINO" - Christian Oller et Cie. ARION ARN 64474 Propos recueillis par E.M. Concerts - 22/10 - IRIGNY (69) -

Théâtre Sémaphore, à 20h30, Mondéolino, C. Oller (accordéon).

rens. 04 72 30 16 74 - 18/11 - BRON (69)

MJC Louis Aragon, à 20h30, C. Oller and Co, R. Lassalle, P. Partouche et L. Michel.

rens 04 78 26 87 25 - 03/12 - RIORGES (42)

"Nuit de la musique traditionnelle" avec C. Oller,Traveling Bag, Avel mor Bagad...

rens. 04 77 23 03 52 - 22/12 -

COUZON-AU-MONT-D'OR (69) au Bec à Sons, concert de C. Oller...

rens. 04 78 22 76 07 - du 01/02/00 au 06/02/00 -

LYON (69) Salle Genton

création scolaire et tout public "Tristan et Izeut pour toujours"

C. Oller, C. Bottero, Y. Pomet, J.P. Seunevel. Contact :

Christian Oller

Tél : 04 72 30 77 50


logo CMTRA

46 cours du docteur Jean Damidot
69100 Villeurbanne

communication@cmtra.org
Tél : 04 78 70 81 75

mentions légales

46 cours du docteur Jean Damidot, 69100 Villeurbanne

communication@cmtra.org
Tél : 04 78 70 81 75