Boutique Mon compte
page facebook du CMTRA page twitter du CMTRA page youtube du CMTRA
accueil > nos actions > lettres d'information > lettre d'information n°38. e... > lettres d'information > déjeuner en herbe
menu
page facebook du CMTRA page twitter du CMTRA page youtube du CMTRA

Déjeuner en herbe
Tremplin musical au festival "Sur la Route de tullins" (38)

Entretien avec Cédric Vernet CMTRA : "Déjeuner en Herbe" à Tullins, qu'est-ce que c'est ?

Cédric Vernet : C'est un tremplin qui est né l'année dernière au festival "Sur la Route de Tullins "et qui a pour objectif la découverte de nouveaux talents. Cela nous permet ainsi de programmer des groupes que l'on ne peut pas intégrer sur le festival in et off. La démarche, c'est également de suivre le groupe gagnant sur un an pour l'aider à émerger sur d'autres scènes régionales. CMTRA : Qui peut se présenter à ce tremplin, des groupes amateurs ?

C.V. : Ce tremplin est effectivement réservé aux amateurs, mais la définition de l'amateur est un peu problématique. On entend par là, des musiciens qui ne vivent pas de leur musique.

Cependant, la présélection des groupes finalistes se fait soigneusement en impliquant, et c'est une nouveauté, une partie des membres du jury, afin que les formations soient de très bonne qualité. Il est préférable que les groupes aient l'habitude de la scène et soient prêts à enregistrer leur premier disque. Tout simplement parce que le prix de ce tremplin, c'est la production d'un CD, réalisable grâce aux nombreux partenaires qui nous ont rejoint dès l'année dernière pour ce "Déjeuner en herbe ". Entre autre, la DDMD, délégation départementale de musique et de la danse de l'Isère et le studio Tavernier, nos partenaires principaux.

Le groupe bénéficie alors d'une maquette de quelques titres qui lui permet d'aller prospecter plus facilement les lieux de diffusion. Robert Le Diable, qui a remporté le prix en 1999, a pu ainsi, et grâce à une souscription, sortir son CD. Cette année, notre objectif est de prendre entièrement en charge la réalisation du CD de l'enregistrement à la duplication à 1000 exemplaires. CMTRA : Comment le festival intègre-t-il les groupes dans le réseau de diffusion ?

C.V. : Dès l'an dernier, nous avons sollicité les responsables de quelques-unes des principales salles de spectacles de la région pour qu'elles deviennent partenaires en s'engageant à programmer le groupe vainqueur en première partie de leur saison culturelle.

Des programmateurs et directeurs comme Luc Sotiras (Le Rabelais et Le Totem, à partir de septembre 2000), Patrick Ducré (Le Train théâtre) ou Frédéric Bise (La Cigale) ont immédiatement adhéré au projet et ont renouvelé leur soutien pour cette nouvelle édition. Nous sommes en train d'étoffer ce réseau cette année en prospectant de nouvelles salles.

D'autre part, le festival, grâce à son réseau, peut plus facilement et plus spécifiquement orienter les groupes. Mais ce sont parfois les programmateurs eux-mêmes qui nous contactent : par exemple le Rail théâtre nous avait demandé un listing de musique celtique, nous lui avons alors conseillé Robert le Diable.

C'est comme cela qu'indirectement nous avons contribué au passage de ce groupe au Rail Théâtre, le 19 mai dernier. Alors, l'expérience de l'année précédente nous donne l'occasion d'affiner ce projet. Cette année, nous avons l'intention de "manager" le groupe vainqueur.

Nous prendrons en charge la production de son CD et organiserons une véritable programmation qui commencera par une irruption sur la grande scène de notre propre festival "Sur la Route de Tullins", le lendemain du "Déjeuner en Herbe ", dimanche 23 juillet à 14h30. CMTRA : Le tremplin, c'est cinq styles musicaux représentés : le bluegrass, la country, le cajun, la musique celtique et le blues. Combien de groupes sont sélectionnés, un par style musical ?

C.V. : "Déjeuner en herbe", c'est en fait un mini festival intégré dans le grand festival. Alors c'est vrai que l'on retrouve les mêmes styles musicaux ou dérivés, sur une sélection de quatre à cinq groupes. Cette année on devrait programmer quatre groupes nourris des inspirations bluegrass, blues, celtique, country music ou cajun.

La représentation des styles dépend forcément des candidatures qui nous sont soumises et de la présélection collégiale effectuée. CMTRA : En plus de la présence du CMTRA pour la deuxième fois, comment est composé le jury cette année ?

C.V. : On essaye tout d'abord d'équilibrer les affinités musicales pour ne pas favoriser un style plus qu'un autre. Cette année, le jury est composé de représentants institutionnels avec la DDMD de l'Isère et la SACEM, de musiciens professionnels, de représentants de la profession mais également de journalistes de la presse spécialisée.

Après Steve Waring en 1999, le jury sera parrainé cette année par Patrick Verbeke, grand bluesman français qui a fait plusieurs émissions à la télé comme à la radio et plus récemment une émission télévisée sur Internet. Il a créé, il y a quelques années un label, Magic Blues, qui a pour vocation de développer des jeunes talents de blues français, donc il s'inscrit complètement dans notre démarche. Le président est François Louwagie, du groupe Bluegrass Burger, mais également directeur artistique et fondateur du festival "Sur la Route de Tullins".

On retrouve aussi différentes personnes présentes dans le précédent jury car il y avait une vraie osmose dans ce groupe ce qui a beaucoup contribué au bon fonctionnement du projet. Parmi eux, le luthier Frank Cheval, Patrick Ducré, directeur du Train Théâtre, Luc Sotiras, directeur du Totem, Jacques Zerr, rédacteur en chef du magazine Bluegrass !, Jean-Pierre Hagard, délégué SACEM, Catherine Chantrenne représentant le CMTRA et Patricia Bonnefoy pour la DDMD de l'Isère.

Nous avons trois nouveaux arrivants, Jacques Bremond, fondateur du "Cri du Coyote "et co-auteur du guide de la country music et du folk chez Fayard, Stéphane Charruault, collaborateur de Blues & Co et Claude Vue de Trad Magazine. CMTRA : L'année dernière, ce "Déjeuner en herbe" n'était pas du tout sur l'herbe, cela se passait au coeur même de Tullins sur la place de l'église, et malheureusement le public n'est pas resté, les gens sont aussi plutôt arrivés l'après midi pour l'ouverture du festival in. Qu'est-ce que vous avez décidé cette année pour amener le public ?

C.V. : Cette année, c'est différent, d'une part parce que le festival se déroulera sur trois jours, ce qui nous permettra d'annoncer le tremplin sur la grande scène le vendredi soir.

D'autre part, la place de l'église sera métamorphosée en village du festival avec des expositions de lutheries et de stands divers. La place deviendra en fait le deuxième lieu central du festival après le stade et accueillera sur toute la durée du festival des concerts, des animations, des conférences, ce qui est aussi une manière de fidéliser le public à un lieu.

Autrement, nous comptons évidemment sur la présence de Patrick Verbeke et de son public et de la notoriété qu'a acquis notre tremplin depuis l'année dernière. En effet, c'est un moment musical de grande qualité comme l'ont constaté le jury et le public présent l'an passé. Une autre nouveauté cette année est de proposer une table ronde.

On profite de la chance de disposer d'un jury prestigieux pour établir une petite table ronde avec certaines personnes du jury et d'autres intervenants sur le thème du management, ou comment un groupe peut organiser sa communication, comment faire ses déclarations à la SACEM.

Cela est destiné à toutes les personnes qui souhaitent participer, et surtout à tous les musiciens des groupes du tremplin. Le rendez-vous est pris samedi 22, à 14h00 après la proclamation des résultats, sur un lieu qui reste encore à définir. CMTRA : On ne peut évidemment pas dévoiler les groupes sélectionnés pour ce tremplin ?

C.V. : A ce jour, ce n'est pas encore fait, mais on a reçu une vingtaine de dossiers. Nous sommes en train de mettre en place un système de présélections qui impliquera une partie des membres du jury. Je peux simplement dire que tous les groupes sont de très grande qualité. Cela sera difficile de n'en sélectionner que quatre mais c'est la règle. Aussi, j'invite tous vos lecteurs à nous rejoindre afin d'encourager tous ces musiciens qui seront peut-être les têtes d'affiches de demain ! Cédric Vernet, responsable du Tremplin musical "Déjeuner en Herbe" au festival "Sur la Route de Tullins ". Propos recueillis par C.C. Déjeuner en herbe an 2001 les groupes peuvent prendre

contact avec le festival Tél : 04 76 07 92 37 Renseignements

Festival "Sur la Route de Tullins"

Déjeuner en herbe an 2001

les groupes peuvent prendre

contact avec le festival: Tél : 04 76 07 92 37

www.tullinsfestival.com


logo CMTRA

46 cours du docteur Jean Damidot
69100 Villeurbanne

communication@cmtra.org
Tél : 04 78 70 81 75

mentions légales

46 cours du docteur Jean Damidot, 69100 Villeurbanne

communication@cmtra.org
Tél : 04 78 70 81 75