Boutique Mon compte
page facebook du CMTRA page twitter du CMTRA page youtube du CMTRA
accueil > nos actions > lettres d'information > lettre d'information n°51. a... > lettres d'information > musique de traverse
menu
page facebook du CMTRA page twitter du CMTRA page youtube du CMTRA

Musique de traverse
Nouveau spectacle d'Itinérance

Entretien avec Jean-Claude Guerre pour le nouveau spectacle d'Itinérance CMTRA : Jean-Claude Guerre, en 2003, le groupe Itinérance propose un nouveau projet. Qu'en est-il ?

Jean-Claude Guerre : C'est le retour d'Itinérance, qui s'était fait un peu discret dans la région lyonnaise depuis quelque temps. Nous avons travaillé sur un spectacle totalement renouvelé, à l'occasion de l'arrivée de nouveaux musiciens, basé sur le principe fondateur d'Itinérance : un choix de répertoires traditionnels et de répertoires d'auteurs repris par des musiciens issus de l'univers classique, et qui s'en sont quelque peu affranchis pour créer leur propre univers musical. Quelles sont les ressources de ce nouveau groupe ? Quels instruments, quels musiciens ?

Joris Garnier nous apporte sa fraîcheur de clarinettiste, saxophoniste soprano. C'est un remarquable jeune musicien qui fera, c'est mon sentiment, beaucoup de chemin dans la musique, et qui apporte sa grande maîtrise de l'improvisation, avec une touche "musiques actuelles". Il écrit des compositions d'une naïveté époustouflante, très belles.

Fabrice Bihan, jeune violoncelliste, sorti brillamment du CNSM de Lyon, est à l'orée d'une carrière de concertiste classique. Il trouve beaucoup de plaisir dans Itinérance où il réalise tout un aspect de sa personnalité musicale qui ne peut s'exprimer dans les répertoires classiques. Et nous notons le retour de Bruno Teruel, accordéoniste, qui a vécu le début de l'aventure d'Itinérance, et qui est mon compagnon de musique de longue date, avec lequel je suis très heureux de collaborer à nouveau. Quelles sont vos directions musicales de travail, vos choix, vos influences et vos rêves ?

J'aurais du mal à qualifier nos influences, elles sont multiples et je ne les perçois pas forcément. En tout cas nous proposons une musique que je n'entends nulle part ailleurs. Je ne connais pas tout ce qui se fait en musique, et heureusement, mais je ne connais aucun autre groupe qui fasse ce que l'on fait, comme on le fait. C'est sans doute ce qui déterminera notre force dans l'avenir, même si ça peut être quelquefois difficile pour le moment.

Notre concert, c'est une réunion de musiques d'inspiration traditionnelle et de compositions, de Joris Garnier et de moi-même. Mes compositions reflètent mon univers, difficile à caractériser, un mélange de petites musiques naïves et de musiques très écrites, avec des plages d'improvisation, de la joie, de la nostalgie, du dramatisme, bref les sentiments humains ! As-tu une proposition de terme pour qualifier la musique d'Itinérance ?

Nous sommes dans l'air du temps, à l'image de tous ces groupes qui travaillent à partir de différentes sources musicales, en faisant leur propre sauce. Ce qui compte pour moi, c'est la qualité de la sauce. Avec une très bonne sauce, et des ingrédients différents, on va pouvoir faire un très bon plat, si la sauce est un peu ratée, le plat sera moins goûteux ! Quant à nous, musiciens d'Itinérance, nous nous régalons de nos musiques, et c'est contagieux pour nos auditeurs.

Pour la question de l'appellation, si on prend l'exemple de notre deuxième disque, les disquaires ne savaient pas bien dans quel bac nous mettre, souci partagé avec de nombreux groupes. En ce qui nous concerne, j'ai choisi l'appellation "musique de traverse", ce qui signifie que nous ne sommes pas sous la rubrique "musiques du monde", tellement vaste ! L'appellation "musique de traverse" va apparaître sur nos af-fiches, parce qu'effectivement on traverse des styles, des époques, des contrées, le tout pour un cocktail pimenté à l'intention de nos auditeurs. Qu'est ce qui caractérise le nouvel Itinérance ?

L'Itinérance nouveau, ce sont quatre musiciens à l'énergie débordante, du piano, du violon, de l'accordéon, de la clarinette, du saxophone soprano, du violoncelle, un son délibérément acoustique, des musiques d'Europe centrale, des musiques d'auteur, le tout agencé dans une mise en scène au service de la musique ; tantôt sobre, tantôt exhubérante, accompagnée d'une remarquable mise en lumières.

Nous sommes en résidence au Luminier, à Chassieux à partir de septembre, avec un point d'aboutissement les 27 & 28 novembre, avec une création lumière, à laquelle nous attachons beaucoup d'importance pour ce nouveau spectacle. Propos recueillis par J.B. Contact

Les Arts Mineurs

06 62 58 10 66

www.itinerance.org Calendrier

12 juillet à la Buissonnière à Courzieu (69)

12 octobre à Noirétable (42)

27 et 28 novembre au Luminier à Chassieu (69)


logo CMTRA

46 cours du docteur Jean Damidot
69100 Villeurbanne

communication@cmtra.org
Tél : 04 78 70 81 75

mentions légales

46 cours du docteur Jean Damidot, 69100 Villeurbanne

communication@cmtra.org
Tél : 04 78 70 81 75