Boutique Mon compte
page facebook du CMTRA page twitter du CMTRA page youtube du CMTRA
accueil > nos actions > lettres d'information > lettre d'information n°51. a... > lettres d'information > est ouest
menu
page facebook du CMTRA page twitter du CMTRA page youtube du CMTRA

Est Ouest
Taraf de Drôme

Entretien avec le groupe Est-Ouest, qui jouera dans le cadre du Festival Région en Scène à Chambéry le jeudi 30 Octobre CMTRA : Comment avez-vous découvert les cultures musicales dites de l'Est et la musique des tarafs ?

Est-Ouest : De par notre culture et bagage instrumentaux (violon, banjoline, karthals...) et nos affinités avec les musiques traditionnelles en général. Certains d'entre nous viennent plus ou moins de la rue, et cette musique correspond souvent à cet état d'esprit. Dans les présentations de votre groupe, on peut lire "Taraf de Drôme" et "A l'Ouest des musiques de l'Est", qu'est-ce que cela veut dire pour vous ?

Taraf signifie "groupe de musique" dans l'Est (si je ne m'abuse), pour le reste nous voulions simplement exprimer le fait qu'étant avant tout des produits de l'Occident, la musique de l'Europe de l'Est que nous jouons subirait forcément l'influence de nos propres cultures musicales (rock, jazz, reggae , etc...) Pensez-vous que le terme de "musique festive", très souvent employé pour décrire la musique de nombreux groupes, réunisse des cultures musicales définies et possède une réelle unité ?

La musique de l'Est est festive : elle accompagne les fêtes, les mariages. C'est une musique de proximité où les gens peuvent se parler entre eux, danser, manger... Voilà ce qu'est pour nous une musique festive. Vous êtes programmés au festival Région en Scène, qu'est-ce que cela vous apporte de vous retrouver avec des groupes électro, chanson, rap, rock, jazz (dans le grand champ des "musi-ques actuelles") ?

Ce sont des musiques que l'on écoute tous plus ou moins ; ce n'est pas là que l'on découvrira la chose. A côté du groupe EST-OUEST, bon nombre d'entre nous pratique une musique dite "actuelle". Comme nous l'avons dit précédemment, nous avons joué dans différents styles et nous continuerons sans doute à le faire. Les musiques des tarafs provoquent toujours l'enthousiasme du pub-lic, qu'est-ce qui vous attire dans ces musiques, et que souhaitez-vous communiquer au public à travers celles-ci ?

Ce qui plait (pour le public comme pour nous), c'est l'énergie qui se dégage de ces musiques, cette rage de vivre, ce côté ni gai ni triste qui transparaît comme dans le blues : la vie quoi !

C'est une musique dansante, virtuose donc technique, et très métissée (Macédoine, Balkans) : l'Europe de l'Est est à la frontière de l'Orient et sa proximité s'en ressent. De nombreux groupes français jouent des musiques dites de l'Est, comment apportez-vous votre couleur personnelle dans des thèmes traditionnels très souvent entendus ?

Etant tous issus de milieux musicaux différents et variés, nous ne pouvons pas interpréter cette musique autrement que par nos influences respectives. D'ailleurs, il n'existe pas de formations dites de l'Est à notre connaissance qui aient réellement le son si ses interprètes ne sont pas originaires de "là-bas". En France, on ne "souffre" pas assez pour pouvoir jouer cette musique convenablement. Ce n'est pas un regret, loin de là, c'est un constat ! Nos joies et nos peines ne sont pas autant exacerbées que les leurs. Il semble exister un lien très fort entre les musiques tsiganes et le jazz, peut-être par le côté improvisation, qu'en pensez-vous ?

On ne peut pas parler de similitudes entre ces deux types d'improvisations. En jazz, le thème est souvent court, joué une fois au début et à la fin, l'essentiel tourne autour de l'improvisation de la grille d'accords par l'interprète. La musique de l'Est semble plutôt jouer sur des variations comme en classique ou sur des phrases clés. Le thème reste aussi l'élément primordial du morceau. Quels sont les projets du groupe Est Ouest pour les mois à venir ?

Créer des morceaux originaux, approfondir le répertoire macédonien, trouver des concerts, bref, tout ce que les groupes de la terre doivent faire pour avancer et vivre. Propos recueillis par P.D.J. Les musiciens

Sébastien ANNETT : violon

Sébastien MOKRI : banjoline

Kriss KOYAZOUNDA : banjo

Dorig LEROY : Derbouka, khartals

Eric HOUDART : saxophone

Julien LATAPIE : tuba Contact Est-Ouest

Les Vertébrées

La Maison du Parc, 26800 MONTOISON

Tél. : 04 75 84 41 18 / Fax : 04 75 84 58 01

[lesvertebrees@wanadoo.fr->lesvertebrees@wanadoo.fr] Contact

Région en Scènes

AMDRA: 04 72 77 84 30


logo CMTRA

46 cours du docteur Jean Damidot
69100 Villeurbanne

communication@cmtra.org
Tél : 04 78 70 81 75

mentions légales

46 cours du docteur Jean Damidot, 69100 Villeurbanne

communication@cmtra.org
Tél : 04 78 70 81 75