Boutique Mon compte
page facebook du CMTRA page twitter du CMTRA page youtube du CMTRA
accueil > nos actions > ressources > lettre d'information n° 69 > leitmotiv blastic pertrand
menu
page facebook du CMTRA page twitter du CMTRA page youtube du CMTRA

Leitmotiv Blastic Pertrand
5 musiciens virtuoses qui jouent le jazz de la bière comme des punks à banquets !

CMTRA : De quel façon définiriez vous le groupe, quand et comment a-t-il démarré ? Le projet, la formation sont-ils les mêmes depuis le début ?

Joan : Leitmotiv est un groupe qui a pas mal évolué au fil des années. Démarré comme un groupe à guincher au « Café l'Harmonie » en 2001, il est peu à peu devenu un groupe centré autour de l'écriture. Après une phase à neuf musiciens (celle du premier album) l'équipe s'est resserré à cinq musiciens dont un nouveau batteur (BOB). Le projet a évolué en même temps que les personnes qui le constituent mais il a toujours été et restera toujours centré autour de la création. J’ai l’impression secrète que Leitmotiv cultive la contradiction : comment faire coexister des univers que tout oppose a priori. Cela se retrouve souvent dans nos discussions. Mais cela force le respect.

David : Oui nous aimons aborder l’univers de l’expérimentation, et de la recherche en essayant de rester simple. Nous nous professionnalisons aussi au sein d’une structure associative « C’est pas des manières », qui tente d’évoluer dans un univers de plus en plus hostile à la création et qui se bat pour créer des événements culturels gratuits tout en produisant des artistes.

Peut-on parler d'un groupe ou plutôt d'un auteur-compositeur avec des musiciens ? Comment cela se passe-t-il durant les compositions ?


Joan : Leitmotiv est définitivement un groupe. Nous travaillons ensemble, en équipe. Et même s'il refuse lui même cette place, David Suissa en est le leader, tout du moins l'âme. Il écrit la plupart des textes et des musiques. Tout le monde suggère, cisèle, enlève, rajoute, mais le plus souvent la base musicale émane de David..

David : Oui bien sûr, j’apporte un peu plus de compos parce que, comme me le répète souvent Gg Lamoroso - sax tenor-, je fais ma thérapie en musique, et dans ce groupe, quand je vois le monde tout noir et tout pourri il me dit « écris, allez écris !! ». Mais mon souhait c’est que nous trouvions, progressivement, chacun notre place pour écrire ensemble. De la composition spontanée, qui ne repose ni sur du blues ni sur aucune musique traditionnelle ou improvisée, mais sur toutes. Que nous ayons notre propre langage. Une espèce de musique traditionnelle d’aujourd’hui. C’est quoi la musique trad. d’aujourd’hui ? C’est Francis, chanson de notre premier album ? Utopie prétentieuse ? Doux rêve d’alchimie « orgiesque » et sonore ? Faut que j’en parle à Louis Cahut du « bus rouge » lui aura une réponse.

Vous venez de sortir un album. Répond-il à vos attentes ? Comment définiriez-vous votre répertoire musical ?


Joan : On est toujours content de sortir un album : il représente tant d'envie et de travail. On est toujours déçu de sortir un album : on se dit toujours qu'on aurait pu mieux faire. La dernière fois que je l'ai écouté, j'ai trouvé dommage qu'il n'y ait pas de ballade. Notre répertoire c'est du rock en dentelle clouté.

David : Oui c’est un deuil et une naissance.

Que faîtes-vous ensemble dans Leitmotiv ? Pourquoi la scène ?


Joan : Ensemble, on mange des pâtes, on boit des coups, on fume des sbious, pas l'grand méchant loup, la classe en costard à l’aise en basket...(cf. Tristan du premier album « Des muses et des erreurs ») On s'apprécie, on se respecte. On est sur scène pour faire de la musique face à des gens. David : Ensemble on se laisse bercer par la musique. Toutes nos vies tournent autour d’elle. Nous essayons aussi de défendre que la musique n’est pas que star système et besoin de séduction « égotripé ». Elle éblouit tout, elle est notre philosophie. Et notre façon d’appréhender le monde passe par elle. J’ai lu dans un bouquin de Ann Cheng « Histoire de la pensée chinoise » que Confucius mettait sur un même piédestal la religion, la politique et la musique, je trouve cette idée encore d’actualité même si la religion et la politique ont fait des morts alors que la musique pas encore…

Quels sont les projets actuels de Leitmotiv ? Quelles perspectives pour 2008 ?


Joan : Pour l’instant on s’active autour de la sortie de cet album : faire le plus de dates possibles, faire tourner le son, rencontrer des gens. Aplus long terme, on pense déjà à un autre album, une autre musique.

David : Bien préparer la tournée de sortie d’album, concert Parisien dont l’Européen avec les Doigts de l’homme en mai et Bourges en avril. Tout en espérant que le public est chaud pour guincher lors de nos concerts estivaux de juillet et août !! Je préciserais pour ceux qui ne le comprennent pas forcément qu’il faut acheter notre album, car en tant qu’indépendant c’est notre seul moyen de revenu. Les droits Sacem allant principalement vers l’audio visuel et le star système. Donc si vous aimez à imaginer un monde où l’on vous propose une culture qui expérimente, qui ose, qui parle librement, t’achète ! Si tu veux un monde en fanfares moyenâgeuses de « Rouge ta chabette », qui côtoie le hip hop des « Gourmets » ou des projets ambitieux et fou parce que plein de musiciens, comme le « very big toubifri orchestra » ou « Miss goulash », tu te lèves et tu te bats. Et ainsi tu iras calme et tranquille un peu plus loin dans ta vie… Propos recueillis par C.D. Contact :

---------

Article réalisé en partenariat avec Tagada Tsoin Tsoin, antenne Rhône-Alpes du Printemps de Bourges.


logo CMTRA

46 cours du docteur Jean Damidot
69100 Villeurbanne

communication@cmtra.org
Tél : 04 78 70 81 75

mentions légales

46 cours du docteur Jean Damidot, 69100 Villeurbanne

communication@cmtra.org
Tél : 04 78 70 81 75